Rebecca Garner, étudiante à la maîtrise

Département de biologie, Université Concordia

Je m'intéresse au développement et à l'application de techniques de génétique moléculaire et de biologie computationnelle pour étudier l'écologie et l'évolution des micro-organismes – des formes de vie d'une riche diversité et d'une importance cruciale pour la biosphère. Ma recherche explore le potentiel de la paléogénétique pour stimuler la découverte dans la diversité et l'écologie communautaire microbienne.

Campagne d’échantillonnage de 680 lacs à travers le Canada

Été 2018 : Je participe à la campagne d’échantillonnage de 2018!

Projet de recherche : La paléogénétique comparative des sédiments contemporains et préindustriels de lacs canadiens

Le Canada gère un nombre substantiel de lacs qui contribuent intégralement à la santé environnementale. Pour évaluer comment les perturbations anthropiques ont modifié la santé des lacs canadiens depuis leur état préindustriel, ce projet vise à reconstruire les communautés microbiennes passées des lacs et à les comparer à leurs assemblages contemporains. À l'aide de la nouvelle approche paléogénétique, l'ADN conservé dans les sédiments lacustres peut être récupéré pour reconstruire les communautés écologiques entières à une haute résolution de classification. L'ADN extrait des carottes de sédiments recueillies par le Réseau sur l'état des lacs à travers le Canada sera séquencé et analysé pour évaluer comment les communautés microbiennes lacustres ont changé en réponse à l'impact humain.

Les objectifs spécifiques de ce projet sont

  1. Évaluer les changements temporels de macro-échelle dans les structures des communautés micro-eucaryotes,
  2. Développer des indicateurs de la santé lacustre basés sur l'ADN,
  3. Comparer la cohérence et la résolution de la paléogénétique avec la paléoécologie classique basée sur la morphologie subfossile (avec Katherine Griffiths et Cindy Paquette),
  4. Interpréter le renouvellement temporel de la communauté dans le contexte des changements dans le cycle des métaux lourds (avec Alexandre Baud) et
  5. Évaluer comment l'acidification et l'eutrophisation influencent la diversité micro-eucaryote dans des lacs expérimentaux (avec Alexandre Baud).

Date de début: Janvier 2018

Directeurs de thèse : David Walsh (Université Concordia) et Irene Gregory-Eaves (Université McGill)

Rebecca_Garner