Anaïs Oliva, Étudiante au doctorat

Département de géomatique appliquée, Université de Sherbrooke

Pour appréhender les effets et les mécanismes variés dans les écosystèmes aquatiques, je pense qu’il est essentiel d’apprendre en croisant les points de vue de différentes disciplines scientifiques. Plus particulièrement, je crois que la pluridisciplinarité est essentielle pour comprendre les enjeux de santé publiques dans l’eau des lacs et ainsi, apporter les meilleures méthodes de gestion!

Projet de recherche de doctorat

Evaluation d’indicateurs d’observation de la Terre pour l’analyse de la distribution des maladies infectieuses liées à l’eau dans les lacs canadiens

Les maladies dangereuses liées à l’eau peuvent directement être transmises aux humains par la présence de différents pathogènes dans l’eau des lacs, tels que les coliformes fécaux (e.g. Escherichia coli). Les lacs peuvent aussi jouer un rôle indirect dans le maintien des risques de propagation de maladies pour les humains. En effet, les oiseaux sauvages sont des sources potentielles de risque du virus de l’influenza aviaire et ils peuvent aussi introduire des espèces de Campylobactervia leurs fèces. Ainsi, en santé publique, l’un des plus grands défis est d’être capable de prévenir l’apparition d’épidémies engendrées par de multiples pathogènes et sources dans les lacs.

En télé-épidémiologie, les données de télédétection sont associées avec des déterminants environnementaux pour l’évaluation de la distribution des maladies (e.g. les contaminations issues des écoulements des zones agricoles et urbaines, les évènements de pluie qui entrainent les écoulements etc.). Ces relations très variées ont des impacts spécifiques sur la qualité de l’eau des lacs et par conséquent, elles affectent l’abondance des bactéries à l’origine des maladies.

Le principal objectif de cette thèse est de comparer les données des lacs avec la présence/abondance de chaque bactérie et virus selon trois axes :

  • Identifier les sources de contamination et en évaluer les variabilités spatio-temporelles ;
  • Développer des indicateurs d’observation de la Terre qui permettraient de prédire les conditions des eaux des lacs ;
  • Déterminer des corrélations entre l’occurrence, les gènes de résistance antimicrobienne et les résultats d’autres études LakePulse (e.g. présence d’antibiotiques, blooms d’algues, autres toxines).

Campagne d’échantillonnage de 680 lacs à travers le Canada

Campagne terrain 2018 : Échantillonnage de lacs avec l'équipe Rouge.

LakePulse-Anais-Oliva